Le portail du bien être, des médecines douces et de l'ésotérisme

Le portail du bien-être : astrologie, médecine douce, beauté, voyance, bio, ...

ACCUEIL | PLAN DU SITE | DOSSIERS, ARTICLES | BIEN-ETRE | CONTACT | ANNUAIRE



:: Articles sélectionnés pour vous

Dossiers bien-etre Devenez maitre de votre temps PLANTES MINCEUR SHIATSU Phytothérapie Sophrologie REFLEXOLOGIE Méditation Feng Shui a l'occidentale Rire pour guérir Numérobiologie Compulsions, dépendances Huiles essentielles Initiation au tarot Constellations familiales Annuaire


:: DIVERS

Horoscope du jour
Les articles d'Eliane Ramel

Recherche personnalisée

:: VOYANCE, AVENIR


Votre Voyance Gratuite sur Internet

Sara Freder offre la possibilité de consulter votre Voyance GRATUITE sur Internet.

:: PRATIQUE



CONTACT
PARTENAIRES
SITE A VENDRE



:: Beauté, bien-être

 

Astuces Beauté, forme et bien-être

Objectif Beauté, conseils, astuces beauté, forme et bien-être

 

:: PARTENAIRES


Logos PlaceduBienEtre
Voyage
CHATmania
Comment faire

Daltonisme
Boutique chats
Mon jardin

 

PARTENAIRES



Bien être santé >> Dossiers >> Astrologie

Astrologie et connaissance de soi.

Par Didier Fleury, professeur d'astrologie à l'Echelle Humaine

L'astrologie est couramment présentée au grand public sous la forme des douze signes du zodiaque qui font la fortune des horoscopes. Pour l'astrologie, nous serions répartis en 12 types de personnalité. C'est à la fois vrai et faux.

C'est vrai parce que l'astrologie a bien retenu 12 formes de vie dans sa description du monde, illustrées par les douze signes du zodiaque. Il existe, essentiellement, douze manières d'être au monde. Si l'on approfondit l'astrologie, on se rend compte que les douze signes ne sont pas des descriptions simplistes ! Chaque signe décrit toute une organisation de la vie dans une direction donnée. Le zodiaque recèle la mémoire de l'espèce à travers les âges, pour chacune des douze formes de vie possibles. C'est une mise en forme symbolique de la vie. Ainsi, un signe raconte comment nous nous affirmons, par quelles situations du monde nous sommes sollicités au coeur de nous-mêmes, et sur quel substrat profond et instinctif nous nous sommes construit. Ces indications sont données par les éléments qui constituent chaque signe, car un signe n'est pas seulement un symbole global, mais la convergence de plusieurs éléments constitutifs. L'apprentissage de chaque signe du zodiaque est donc riche d'enseignement.

D'un autre côté, il est faux de dire que l'astrologie réduit l'humanité à 12 types, aussi riches que soient ses descriptions. L'astrologie est un ensemble de symboles articulés selon des règles, afin de rendre compte de toute la diversité de la vie, mais surtout de l'unicité d'une personne.

C'est pourquoi l'astrologie est une voie de connaissance de soi. Comment est-ce possible ? Comment l'astrologie peut-elle parler de notre unicité, ce qui fait que nous ne sommes pas notre voisin, alors que son outil essentiel, le zodiaque, ne décrit que 12 manières d'être en vie ? L'astrologie répond : Nous sommes faits de la matière du monde, une matière commune et cependant nous sommes uniques. Notre originalité n'est pas tellement dans notre constitution, mais dans la façon dont nous combinons les éléments qui nous constituent. C'est-à-dire que l'astrologie part de principes généraux et communs, mais elle est capable de montrer comment ils se spécialisent et s'articulent finement pour chacun d'entre nous. Du coup, chaque thème natal est unique et mène à la connaissance de soi à travers une carte, qui ne se lit pas n'importe comment.

L'astrologie dispose de deux moyens pour décrire notre façon unique d'être.

Le premier de ces moyens est la « domification » qui est riche d'une façon d'expérimenter le monde. La domification consiste à découper le thème en secteurs, appelés communément des maisons, décrivant notre rapport au monde environnant. Avec les maisons, nous sommes dans un référentiel local, concret et précis. Les maisons indiquent dans quels cadre de vie concret nous expérimentons notre nature. Ainsi, la maison I, fort connue comme l'Ascendant, et qui décrit notre singularité, notre physiologie personnelle, plonge pour chacun d'entre nous dans un des signes du zodiaque, plus universel, et le spécialise à son usage. Ainsi, l'astrologie propose une connaissance de nous-mêmes, de ce que nous sommes en particulier (les maisons), tout en le reliant à la vie générique à laquelle nous avons pris notre part de vitalité (le zodiaque). L'astrologie exprime ainsi que chacun d'entre nous est un rejeton localisée mais unique de la Vie universelle.

Le second moyen dont dispose l'astrologie pour décrire notre unicité est constitué par les liens internes au thème natal. Ces liens sont de plusieurs ordres : gouvernements de maisons, aspects, maîtrises. Nous ne détaillerons pas ici ces termes techniques. Ces liens ouvrent une troisième dimension dans un thème, qui, si l'on y regarde que distraitement, semble plat ! Ces liens décrivent tantôt les canaux subtils de notre constitution énergétique, tantôt nos croyances sur la vie forgées par les situations initiales de notre vie. Ces liens font que chaque thème devient complexe et personnel.

L'être humain a l'incurable habitude de s'aveugler sur lui-même. Le psychanalyste à l'écoute du divan en sait quelque chose. L'astrologie met devant nos yeux une « carte » de notre psyché. Elle dessine, sous forme symbolique, ce que nous sommes de façon unique et ce que nous avons en commun avec d'autres. Elle montre où « ça coince » et où « ça passe » bien. Et surtout, parce que l'astrologie est une connaissance des cycles et des mouvements de la vie, elle montre comment sortir des problèmes répétitifs en retrouvant la direction perdue du mouvement.

Apprendre l'astrologie, c'est essentiellement apprendre à lire un thème natal. Une carte natale est une photographie du système solaire au moment de notre naissance. En naissant, nous avons créé le monde ! C'est ce monde pour nous que regarde l'astrologie. Pour nous connaître, l'astrologie part de principes généraux, mais elle regarde ensuite dans notre subjectivité, dans ce « comment je crois qu'est la vie », cette subjectivité qui témoigne de la présence de notre vie dans l'univers.

Connaître sa subjectivité, c'est acquérir le pouvoir d'en sortir plus librement, c'est « se connaître » et reconnaître l'autre dans sa différence.

Didier Fleury, professeur d'astrologie à l'Echelle Humaine.
L'Echelle Humaine est un site spécialisé pour apprendre l'astrologie avec des ressources pédagogiques.

L'Echelle Humaine : le site


Contact - Annonceurs - Mentions légales - Conditions d'utilisation - Infos, presse etc - Bannières - ©Placedubienetre - tous droits réservés

nonceurs
| Mentions légales | Conditions d'utilisation | Infos, recrutement, presse, etc.