Le portail du bien être, des médecines douces et de l'ésotérisme

Le portail du bien-être : Les interviews

ACCUEIL | PLAN DU SITE | DOSSIERS, ARTICLES | BIEN-ETRE | CONTACT | ANNUAIRE



:: Articles sélectionnés pour vous

Dossiers bien-etre Devenez maitre de votre temps PLANTES MINCEUR SHIATSU Phytothérapie Sophrologie REFLEXOLOGIE Méditation Feng Shui a l'occidentale Rire pour guérir Numérobiologie Compulsions, dépendances Huiles essentielles Initiation au tarot Constellations familiales Annuaire


:: DIVERS

Horoscope du jour
Les articles d'Eliane Ramel

Recherche personnalisée

:: VOYANCE, AVENIR


Votre Voyance Gratuite sur Internet

Sara Freder offre la possibilité de consulter votre Voyance GRATUITE sur Internet.

:: PRATIQUE



CONTACT
PARTENAIRES
SITE A VENDRE



:: Beauté, bien-être

 

Astuces Beauté, forme et bien-être

Objectif Beauté, conseils, astuces beauté, forme et bien-être

 

:: PARTENAIRES


Logos PlaceduBienEtre
Voyage
CHATmania
Comment faire

Daltonisme
Boutique chats
Mon jardin

 


Bien être santé >> Dossiers >> Découvrir : le yoga derviche ou "euphonie gestuelle du Samadeva"

Interview sur le yoga derviche

 

France Harran – site www.ecoutelaterre.fr

Place du Bien-Etre : Qu'est-ce que le yoga derviche ? Quelle est son origine ?

F.H : Le yoga derviche est une méthode psycho-corporelle qui intègre des techniques issues de l’Orient (yoga, taï chi chuan, qi gong) et des techniques plus modernes issues de l’Occident (eurythmie, stretching, relaxation) en une synthèse adaptée aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui.

Le yoga derviche est inspiré de la « science des mouvements » enseignée depuis des siècles dans certaines confréries derviches.

Il est enseigné en France depuis une dizaine d’années dans le cadre de la Libre Université du Samadeva en Alsace (site www.libre-universite-samadeva.com), sous l’impulsion d’Idris Lahore, dépositaire actuel de la tradition derviche, et sous la direction d’Ennéa Tess Griffith et de sa collaboratrice Emma Thyloch. Cette méthode se réfère aux sagesses anciennes qui intégraient le corps et l’esprit. Sa mise au point a bénéficié de la participation de médecins, de thérapeutes, de professeurs de yoga et aussi de maîtres de danses.

Le yoga derviche est également appelé « euphonie gestuelle » qui signifie « harmonie du son et du geste ». En effet la pratique est accompagnée par des musiques spécialement conçues pour les mouvements, ce qui fait l’originalité de la méthode. Une séance de yoga derviche consiste en une succession de séquences de mouvements lents et de mouvements plus rapides ressemblant à des danses (dont la danse des derviches tourneurs de Konya). Le yoga derviche possède ainsi une dimension artistique, par la beauté et l’harmonie de ses mouvements.

L’élément fondamental de la pratique est l’attention : attention à ses gestes, à ses postures, à sa façon de respirer, aux sensations du corps, aux émotions et aux pensées qui surviennent. L’affinement de toutes ces perceptions a pour conséquence l’harmonisation du corps physique et du psychisme.

La pratique des mouvements du yoga derviche est l’occasion privilégiée de revenir à soi, mais aussi d’être présent aux autres et à son environnement, et progressivement d’installer dans sa vie un art de se mouvoir, de ressentir et même de penser en totale adéquation avec la réalité du moment.

Place du Bien-Etre : Comment se pratique le yoga derviche ?

F.H : Le yoga derviche se pratique lors de stages sur des week-end ou bien lors de « séances-types » hebdomadaires qui durent entre une heure et une heure et demie.

La séance-type commence par un moment de retour au calme qui permet de se distancier des préoccupations de la journée. Elle comprend des étirements pour échauffer les muscles en douceur, une partie dynamique composée de danses qui font travailler le rythme ainsi que la coordination des bras et des jambes, des enchaînements particuliers nommés « arkanas » qui, selon la tradition derviche, sont « le secret de l'éternelle jeunesse », puis des mouvements méditatifs très lents qui sollicitent l'équilibre. La séance se termine par un retour à soi (courte méditation), une relaxation et un bref cercle d'échanges.

Place du bien-être : Quels en sont les effets ? Quels bénéfices peut-on en tirer ?

F.H : Les effets sont nombreux, tant au niveau physique que psychologique, et rapidement perceptibles.

En particulier, la pratique du yoga derviche :

  • harmonise le fonctionnement des muscles, leur apportant le tonus musculaire optimum pour l'activité tout en les libérant des tensions inutiles.
  • assouplit la colonne vertébrale et les articulations.
  • améliore la capacité de concentration et la mémoire.
  • atténue les effets du stress et du surmenage induits par la vie moderne (nervosité, anxiété, insomnie) en apportant détente, calme et joie de vivre.

D'une façon plus générale, le yoga derviche a un effet harmonisant sur tous les systèmes organiques : nerveux, circulatoire, respiratoire, digestif, hormonal, immunitaire, … et sur la circulation énergétique dans le corps, d'où une plus grande résistance à la maladie. Et selon les besoins de la personne qui pratique, l'effet global est dynamisant avec l'apport d'un regain de vitalité, ou bien apaisant en induisant le calme et la sérénité.

Au-delà des effets bénéfiques sur le corps et le psychisme, le yoga derviche peut être considéré comme un véritable « enseignement » de l'être. Le pratiquant, qui découvre peu à peu comment il « fonctionne », peut aller, s'il le désire, vers une véritable connaissance de soi par une observation plus approfondie de ses mécanismes physiques, émotionnels et intellectuels.

Place du Bien-Etre : Tout le monde peut-il pratiquer ? A qui le yoga derviche s'adresse-t-il plus particulièrement ?

F. H : Le yoga derviche est accessible à chacun quel que soit son âge et son niveau physique. Chacun pratique à son rythme, selon ses capacités, en se concentrant sur ce qu'il vit, en apprenant à écouter et à accepter ce qui se passe en soi, sans se forcer, se comparer ou se juger.

Le yoga derviche s'adresse aux personnes qui recherchent une forme d'expression corporelle douce pour maintenir un état de bien-être, et à ceux qui ressentent le besoin de se réconcilier avec leur corps et de mieux gérer leur stress.

Il peut être pratiqué aussi dans des milieux très divers : milieu sportif, entreprises, hôpitaux, établissements scolaires, maisons de retraites, centres pour handicapés moteurs ou mentaux, centres de détention…

Place du Bien-Etre : Où peut-on pratiquer ?

F. H : Il existe actuellement, en France, 75 praticiens environ formés à la méthode, répertoriés sur le site www.yoga-derviche.com avec leurs coordonnées et les lieux et horaires des cours qu'ils proposent. La consultation du site pourra apporter des compléments d'information.

Cours hebdomadaire de Samadeva de yoga derviche dans la région de Pau, animés par France Harran, diplômée de la Libre Université du Samadeva :

En savoir plus...

© Place du Bien-Etre avril 2011


Contact - Annonceurs - Mentions légales - Conditions d'utilisation - Infos, presse etc - Bannières - ©Placedubienetre - tous droits réservés