Le portail du bien être, des médecines douces et de l'ésotérisme

Le portail du bien-être : magazine

ACCUEIL | PLAN DU SITE | DOSSIERS, ARTICLES | BIEN-ETRE | CONTACT | ANNUAIRE



:: Articles sélectionnés pour vous

Dossiers bien-etre Devenez maitre de votre temps PLANTES MINCEUR SHIATSU Phytothérapie Sophrologie REFLEXOLOGIE Méditation Feng Shui a l'occidentale Rire pour guérir Numérobiologie Compulsions, dépendances Huiles essentielles Initiation au tarot Constellations familiales Annuaire


:: DIVERS

Horoscope du jour
Les articles d'Eliane Ramel

Recherche personnalisée

:: VOYANCE, AVENIR


Votre Voyance Gratuite sur Internet

Sara Freder offre la possibilité de consulter votre Voyance GRATUITE sur Internet.

:: PRATIQUE



CONTACT
PARTENAIRES
SITE A VENDRE



:: Beauté, bien-être

 

Astuces Beauté, forme et bien-être

Objectif Beauté, conseils, astuces beauté, forme et bien-être

 

:: PARTENAIRES


Logos PlaceduBienEtre
Voyage
CHATmania
Comment faire

Daltonisme
Boutique chats
Mon jardin

 


Bien être santé >> Dossiers >> Phytothérapie

La Phytothérapie

 

Par  medecinesnaturelles.com

   

Qu'est-ce la phytothérapie ?

Tout simplement, le traitement des maladies par les plantes.

Des plantes pour me guérir, comment ?

Mère nature dans sa grande générosité propose une palette riche, pour nous nourrir et nous guérir.

La meilleure utilisation d'une plante serait celle qui en préserverait toute les propriétés tout en permettant l'extraction et l'assimilation des principes actifs.

A l'état frais, feuilles et jeunes pousses peuvent s'adjoindre aux salades et plats de crudités. Ensuite reste l'infusion, la décoction ou la macération. Avec l'infusion et la décoction, la plupart des principes sont convenablement dissous, mais certains sont détruits.

La macération à froid préserve ces principes mais n'en permets pas l'extraction intégrale. La macération dans l'alcool, plus que la chaleur encore, détruit les éléments vivants. Certains phytothérapeutes préconisent les poudres de plantes séchées. Mais là encore, il y a déperdition d'une certaine forme d'énergie à la dessiccation et à la mouture.

En fait la meilleure utilisation dépend des plantes elle-même, c'est selon... et cela sera précisé dans chaque cas.

La même dose convient en général pour les plantes fraîches ou sèches. Les plantes fraîches sont plus volumineuses mais leur principes sont plus actifs

Posologie des tisanes :

Posologie des tisanes Adulte dès 20 ans :
- 1 cc pour une tasse de 2 dl
- 15 à 30 g pour 1 litre

il est parfois nécessaire de réduire les doses selon la sensibilité.

En principe, il est préférable de ne pas sucrer les tisanes car Le sucre étant fermentescible peut provoquer ballonnements et autres troubles digestifs. Préférez la Stevia (plante qui sucre naturellement), ou ajoutez une petite quantité d'Aspérule odorante qui rendra votre tisane plus agréable à boire) ou du miel (celui d'acacia est un régulateur intestinal) car il est vrai, que toutes les plantes ne sont pas si douces au palet...

Pour les enfants, préparer en conservant les mêmes préparations que pour les adultes, puis couper à l'eau .

5 ans 3/4 d'eau et 1/4 de tisane
10 ans Couper à moitié

Posologie des teintures mère :

Posologie des teintures mère en général :
3 X 30 gouttes par jour en général
Ou par mesure de facilité 2 X 40 gouttes par jour
Ou 2 à 5 X par jour 20 gouttes


Les divers modes de préparation :

En principe, on fait bouillir les racines, on donne un bouillon pour la plante entière et les semences, on infuse les feuilles et fleurs.

Eviter de sucrer les tisanes, lui préférer le miel ou la stevia qui est une plante qui sucre naturellement

On choisit selon les différents cas de préparation selon :

Infusion fait boire bcp
TM cas aigu
Spagirie cas aigu

Récipients à utiliser : en verre, en porcelaine ou une casserole émaillée, mais jamais de métal nu.

Tisane :(10 % de principes actifs) infusion, verser de l'eau chaude sur 1 cuillère à café par tasse de fleurs, feuilles et herbe (tiges) de la plante choisie, et laisser infuser 5 à 7 minutes. Toujours couvrir votre infusion sinon les principes actifs s'évaporent… permet de drainer les toxines grâce à l'eau des tisanes

Bouillon : mettre les fruits séchés un minute dans l'eau bouillante pour les ramollir et laissez infuser 5 à 7 minutes

Décoction : cuire de 2 à 15 minutes les parties charnues (tiges ou racines) dans de l'eau chaude pour les ramollir et en extraire les principes actifs.

Macération : solution obtenue en traitant pendant un temps plus ou moins long, une plante par de l'eau froide, du vin, de l'alcool, de l'huile, pour en obtenir les principes solubles (selon les cas, de quelques heures à plusieurs jours, voire semaine.

En savoir plus

 

Autres dossiers

Macération : se fait avec toutes les parties de la plante, à froid dans de l'eau, boire le mélange filtré après 12 heures maximum sinon la potion rancit.

Macération glycériné (gemmothérapie): (il est difficile d'évaluer le % de principes actifs car ce sont des préparations " maison " et que cela dépend de la quantité, du dosage, ...) Il s'agit de jeunes tissus végétaux tels que bourgeons, écorces, racines ou pousses macérés avec de la glycérine, qui sont ensuite filtrés. En général, 1/20e de leur poids de plante sèche, après filtrage, ils sont redilués au 1/10e dans un mélange eau, alcool et glycérine.

Teinture mère :(TM) (50 à 55 % de principes actifs) macération de 3 à 5 semaines de la plante sèche dans de l'alcool à 60 degré. La conservation est de 3 à 4 ans. Ce n'est pas que passé ce laps de temps la substance n'est plus bonne mais elle s'épaissit et il faut la filtrer à nouveau. Mieux vaut utiliser des plantes et écorces sèches car parfois les plantes fraîches peuvent être toxiques, et à moins d'être un spécialiste on peut facilement se tromper. On peut mélanger plusieurs plantes ainsi que rajouter des huiles essentielles. Les teintures mères correspondent en général au 1/10e de leur poids de plante déshydratée.

Distillation :(spagirie) (75 à 80% de principes actifs) Faire fermenter la plante avec une levure et distiller. S'utilise sous forme de goutte ou de spray buccal. On peut utiliser toutes les plantes que l'on veut avec ce moyen (même celle qui sont toxiques sous d'autres formes, il semblerait que la fermentation détruise le poison). On peut l'utiliser en usage interne ou externe.

Gélule : poudre de plante avec de la gélatine. C'est une solution chère et moins efficace, de surcroît la gélatine n'est pas facilement digérable par tous. Par contre c'est pratique pour le voyage. Les gélules sont toujours composées de mono plantes.

Bains : faire un sac ( par exemple avec des langes en gaze) laisser le sachet infuser 10 à 15 minutes. Faire couler un bain et ENSUITE verser la solution préparée dans le bain.

Huile de massage : avec de l'huile d'olive (si on a pas peur de l'odeur), ou d'autres huiles végétales (ma préférée est celle de macadamia, qui pénètre bien dans la peau), aux quelles on ajoute de 5 à 10 % d'huile essentielle ou de teinture mère. Pour les ENFANTS mélanger à 5% MAXIMUM. On peut aussi acheter des bases de crèmes, neutre dans le commerce ou du gel (qui a l'avantage de pénétrer plus rapidement dans la peau et de libérer plus facilement les principes actifs).

Les mesures et poids :

une petite cuillère rase à 1 gr.

une cuillère à soupe à 10 gr.

une poignée à 30-40 gr.

Avertissements :

Certaines plantes peuvent être mortelles ! Il convient donc d'être prudent et TOUJOURS prendre conseils auprès de spécialistes (herboriste, phytothérapeute, etc.)

Pour en savoir plus : sur la Phytothérapie, cliquez-ici.

 

Article de Médecines Naturelles
www.medecinesnaturelles.com

Sponsor

Contact - Annonceurs - Mentions légales - Conditions d'utilisation - Infos, presse etc - Bannières - ©Placedubienetre - tous droits réservés