Le portail du bien être, des médecines douces et de l'ésotérisme

Le portail du bien-être : Thalasso, Spa, etc.

ACCUEIL | PLAN DU SITE | DOSSIERS, ARTICLES | BIEN-ETRE | CONTACT | ANNUAIRE



:: Articles sélectionnés pour vous

Dossiers bien-etre Devenez maitre de votre temps PLANTES MINCEUR SHIATSU Phytothérapie Sophrologie REFLEXOLOGIE Méditation Feng Shui a l'occidentale Rire pour guérir Numérobiologie Compulsions, dépendances Huiles essentielles Initiation au tarot Constellations familiales Annuaire


:: DIVERS

Horoscope du jour
Les articles d'Eliane Ramel

Recherche personnalisée

:: VOYANCE, AVENIR


Votre Voyance Gratuite sur Internet

Sara Freder offre la possibilité de consulter votre Voyance GRATUITE sur Internet.

:: PRATIQUE



CONTACT
PARTENAIRES
SITE A VENDRE



:: Beauté, bien-être

 

Astuces Beauté, forme et bien-être

Objectif Beauté, conseils, astuces beauté, forme et bien-être

 

:: PARTENAIRES


Logos PlaceduBienEtre
Voyage
CHATmania
Comment faire

Daltonisme
Boutique chats
Mon jardin

 

Bien être santé >> Dossiers >> Thalassothérapie, balnéothérapie

Thalasso, balnéo, ...

 En partenariat avec Thalasso-line.com

 

Thalasso, balnéothérapie, SPA et thermalisme : quelles différences et quelles vertus ?

Les soins de la personne sont à la mode. Soumis au stress et à l’anonymat des grandes villes, beaucoup d’entre nous ressentent le besoin que l’on s’occupe d’eux, par le réapprentissage du toucher (le massage) et de soins divers. Le tout s’opère dans un climat d’eau et de chaleur qui favorise le ressourcement.

Mais de nombreux termes sont utilisés, qu’il est facile de confondre. Nous allons donc essayer de préciser chacun d’eux :

Le thermalisme (ou crénothérapie) 

C’est l’utilisation thérapeutique des propriétés des eaux minérales.

On utilise les vertus de certaines eaux pour guérir ou soulager des personnes souffrant d’affections diverses : dermatologiques, ORL, circulation sanguine, rhumatologie, séquelles de traumatismes divers sont les applications les plus courantes, mais la liste des affections que le thermalisme est susceptible de guérir est longue…

Les eaux minérales ont une minéralisation parfaitement stable et validée par décret, sur avis du corps médical. Le Ministère de la Santé veille au maintien de la composition de cette eau par des contrôles tous les deux mois. Dans tous les cas, il s’agit d’eau douce, jamais d’eau de mer.

Le thermalisme est donc une activité très médicalisée visant à soigner ou soulager des personnes plus ou moins lourdement malades. Une cure thermale peut-être prise en charge par la Sécurité Sociale si elle est prescrite par un médecin et fait l’objet d’une entente préalable avec la Caisse d’Assurance Maladie.

C’est un facteur attractif pour beaucoup de personnes qui pensent se faire offrir un séjour relaxant. Les rares personnes qui ne sont pas malades et qui arrivent à franchir le parcours d’obstacle que représente la prise en charge déchantent assez vite. Parties pour un séjour relaxant au bord de la mer, elles se retrouvent le plus souvent dans une région montagneuse entourées de personnes en général âgées à très âgées et en général malades à très malades.

Le moral en prend souvent un coup, d’autant que le cadre et l’attitude du personnel sont en général plus adaptés à la notion de patient qu’à celle de vacancier de luxe… L’annonce, chaque année depuis 20 ans de la fin du remboursement des cures thermales pousse les centres à se diversifier en proposant des séjours de « remise en forme », mais il s’agit à notre avis de métiers et d’environnements difficilement compatibles.

La thalassothérapie 

C’est l’utilisation des bienfaits du milieu marin dans un but curatif ou préventif, sous surveillance médicale. Par milieu marin, on entend le climat, l’eau de mer, les boues marines, les algues etc.

Si la guérison était le but essentiel visé en thermalisme, le maître mot en matière de thalasso est celui de bien-être. Même si de nombreux praticiens reconnaissent à la thalasso des vertus médicales, son intérêt premier est à notre sens celui de détendre, relaxer, apaiser, réapprendre à vivre en harmonie avec son corps, prendre le temps de prendre du temps pour soi. C’est déjà beaucoup.

Les installations coûtant cher (le sel marin attaque tout !), la thalasso fut longtemps réservée à une élite. Elle tend à devenir plus accessible du fait de réalisation d’hébergements moins onéreux  dans certains centres (l’hébergement représente 50% du prix d’une cure). L’ouverture de centres de qualité dans des pays ou la main d’œuvre est moins chère qu’en France a aussi joué. Mais ne nous leurrons pas, si on vous propose une semaine de thalasso pour le prix de 3 semaines de camping, il y a anguille sous roche !

En savoir plus

Autres dossiers


La balnéothérapie 

C’est étymologiquement l’action de soigner par les bains. Mais le terme a été utilisé par les établissements qui proposent des séjours de bien-être sans disposer d’une eau aux qualités particulièrement reconnues. Il recouvre donc aujourd’hui au mieux de l’eau de source et dans bien des cas de l’eau… du robinet ! Si les soins sont identiques à ceux de la thalassothérapie, ce n’est pas de l’eau de mer qui est utilisée. La différence est-elle sensible ? Les avis des utilisateurs divergent, certains préfèrent la balnéothérapie à la thalasso. A nos lecteurs de se faire leur avis après avoir essayé…

L’aquathérapie 

C’est un terme utilisé par quelques centres qui essayent de se différencier en utilisant un mot qui fait chic. L’aquathérapie désigne une méthode thérapeutique qui utilise les vertus de l’eau. La définition est assez vague pour que quelques centres se l’approprient sans grand bonheur…

Le SPA 

Sanitas per aqua, la santé par les eaux en latin, SPA est le mot qu’utilisent les anglo-saxons pour désigner la balnéothérapie. En effet, l’utilisation de l’eau de mer est assez peu développée dans ces pays, et les centres utilisent de l’eau douce. Le terme de SPA, très à la mode depuis un ou deux ans, véhicule des notions de luxe et d’exotisme qui visent à rafraîchir la notion de thalasso, mais ce ne sont que des concepts marketing qui recouvrent une réalité très variable.

Qu’elle soit reconnue ou non par le Ministère de la Santé, douce ou salée, de source ou du robinet, nous vous recommandons avant tout, si votre séjour a un but de bien-être, de laisser les spécialistes discuter entre eux des vertus comparées de telle ou telle eau et de faire confiance à vos envies :

Avez-vous envie de mer ou de montagne ?
D’exotisme ou de séjour en France ?
D’environnement apaisant ou tonifiant ?

Si vous souhaitez partir en séjour pendant une semaine ou le temps d’un week-end, faites-vous conseiller par des spécialistes qui connaissent les centres et peuvent s’engager sur leur qualité, mais n’oubliez jamais qu’en matière de bien-être, il n’y a qu’un spécialiste : Vous.

 

Cécile PARRA
www.thalasso-line.com
 

Contact - Annonceurs - Mentions légales - Conditions d'utilisation - Infos, presse etc - Bannières - ©Placedubienetre - tous droits réservés