Le portail du bien être, des médecines douces et de l'ésotérisme

Le portail du bien-être : Thérapies Naturelles

ACCUEIL | PLAN DU SITE | DOSSIERS, ARTICLES | BIEN-ETRE | CONTACT | ANNUAIRE



:: Articles sélectionnés pour vous

Dossiers bien-etre Devenez maitre de votre temps PLANTES MINCEUR SHIATSU Phytothérapie Sophrologie REFLEXOLOGIE Méditation Feng Shui a l'occidentale Rire pour guérir Numérobiologie Compulsions, dépendances Huiles essentielles Initiation au tarot Constellations familiales Annuaire


:: DIVERS

Horoscope du jour
Les articles d'Eliane Ramel

Recherche personnalisée

:: VOYANCE, AVENIR


Votre Voyance Gratuite sur Internet

Sara Freder offre la possibilité de consulter votre Voyance GRATUITE sur Internet.

:: PRATIQUE



CONTACT
PARTENAIRES
SITE A VENDRE



:: Beauté, bien-être

 

Astuces Beauté, forme et bien-être

Objectif Beauté, conseils, astuces beauté, forme et bien-être

 

:: PARTENAIRES


Logos PlaceduBienEtre
Voyage
CHATmania
Comment faire

Daltonisme
Boutique chats
Mon jardin

 

Bien être santé >> Dossiers >> Thérapeutiques naturelles

Thérapies naturelles

par le Docteur Yves DONADIEU de la Faculté de Médecine de Paris
01 Santé - Pharmacie naturelle

thérapies naturelles

Que sont les thérapeutiques naturelles ?

   Ce sont des thérapeutiques faisant appel à des produits naturels issus du règne minéral, végétal ou animal, qui :

- sont dénuées de toute toxicité et qui sont d'une totale innocuité dans le cadre des modalités habituelles d'utilisation aux doses moyennes préconisées;

- sont, en règle générale, parfaitement tolérées et ne donnent lieu, sauf exception, à aucun effet secondaire;

- peuvent être prises ou utilisées, dans la grande majorité des cas, aux différents âges de la vie avec beaucoup de facilité et une posologie très souple pour chaque individualité;

- ont souvent des propriétés préventives générales étendues et certaines propriétés curatives spécifiques qui s'intègrent parfaitement dans le fonctionnement physiologique de l'organisme humain.

   Toute thérapeutique qui ne respecte pas l'ensemble de ces critères ne peut pas être considérée comme une thérapeutique naturelle.

Beaucoup de gens et nombre de journalistes utilisent encore trop souvent l'expression "médecines douces" pour parler de ces thérapeutiques naturelles. Ils ont tort car le vocable "médecines" - utilisé ici dans le sens désuet des siècles passés où l'on prenait des "médecines", c'est-à-dire des médications - est perçu dans son sens générique de "médecine" qui, elle, est une et indivisible avec pour objet de prévenir et guérir les maladies, seuls les moyens et les méthodes thérapeutiques qu'elle utilise pour atteindre ce but pouvant être différents. Cela prête donc à confusion et dessert ces thérapeutiques en laissant supposer qu'elles font partie d'une sorte de médecine marginalisée non conventionnelle, ce qui est complètement faux. On peut donc parler d'allopathie, d'homéopathie, de chimiothérapie, de phytothérapie, d'apithérapie, d'oligothérapie, de thérapeutiques naturelles, de thérapeutiques "douces", de thérapeutiques "dures", d'acupuncture, etc., mais pas de "médecine" par telle méthode ou tel type de produit.


Pourquoi les thérapeutiques naturelles ?

 - Parce que de nombreux malades et médecins se rendent de plus en plus compte que les médications chimiques de synthèse, qui représentent encore aujourd'hui la quasi-totalité des prescriptions médicales, sont des plus utiles et des plus efficaces pour toute une catégorie de maladies graves bien déterminées, mais sont très souvent inadaptées pour la plupart des maladies bénignes et des troubles mineurs qui constituent la plus grande part de la pathologie quotidienne habituelle.

- Parce que cette chimiothérapie engendre fréquemment des effets latéraux non négligeables, effets qui sont parfaitement acceptables dans un contexte de gravité ou d'urgence, mais qui ne le sont absolument pas dans la grande majorité des affections courantes, où elle provoque alors souvent des troubles plus ennuyeux que ceux pour lesquels elle est prescrite.

- Parce que les thérapeutiques naturelles ont bénéficié - elles aussi - des progrès de la recherche médicale moderne (analyses qualitatives et quantitatives, isolement des principes actifs, étude des propriétés pharmacologiques, expérimentations animales et cliniques, mise au point de formulations et de présentations adaptées parfaitement dosées, etc.), et qu'elles sont devenues actuellement, pour la plupart d'entre elles, des thérapeutiques médicales à part entière, parfaitement bien codifiées et loin de toute marginalité, fabriquées et distribuées par les plus grands laboratoires pharmaceutiques.

   

Quand les thérapeutiques naturelles ?

   Les thérapeutiques naturelles peuvent être employées seules ou en association avec d'autres médications indispensables, selon les cas. Je recommande personnellement de les utiliser:

   - Systématiquement pour tout ce qui touche à la prévention en général, domaine dans lequel elles se montrent, pour nombre d'entre elles, d'une remarquable efficacité en renforçant les défenses naturelles de l'organisme.

   - Pratiquement toujours en première intention pour tout ce qui concerne les troubles fonctionnels mineurs et les maladies bénignes, ainsi que pour certaines maladies plus graves où les autres moyens thérapeutiques actuels se révèlent peu ou pas efficaces.

En savoir plus

Site de 01santé
Autres dossiers


   - Le plus souvent possible dans toutes les autres indications où elles représentent souvent un appoint des plus utile.

   Comme vous le voyez, leur champ d'application est extrêmement vaste et mérite, de ce fait, d'être beaucoup mieux connu.
 

Comment les thérapeutiques naturelles ?

   Il va de soi - mais encore mieux en le disant - qu'il est indispensable, avant d'utiliser ces thérapeutiques naturelles, d'avoir fait établir un diagnostic médical précis de l'affection à traiter, afin de ne pas soigner une maladie qui n'existe pas et, surtout, de ne pas laisser se développer, sous leur couvert, une autre affection, plus ou moins grave, qui ne rentre pas dans le champ de leurs indications, et qui nécessiterait d'autres soins spécifiques adaptés plus importants et plus ou moins urgents.

   Par ailleurs, les thérapeutiques naturelles, tout en étant faciles à trouver (pharmacies, parapharmacies, magasins de diététique et produits naturels, vente par correspondance, etc.), demandent, bien sûr, à être d'excellente qualité. Prenez donc grand soin à sélectionner les meilleurs produits, et ne craignez pas, au moindre doute, de poser éventuellement toutes les questions qui s'avèrent nécessaires pour vous en assurer.

   Enfin, les thérapeutiques naturelles, même si elles sont faciles à utiliser et sans danger, exigent qu'on les connaisse bien. Il est donc important de s'informer correctement et complètement à leur sujet avant de commencer tout traitement. C'est en effet seulement en prenant le produit le mieux approprié à la dose adéquate que vous pourrez en retirer tous les bénéfices escomptés.

   Un bon diagnostic, de bons produits appropriés, et une bonne connaissance de leurs possibilités, telle est la trinité indispensable pour obtenir les résultats escomptés.

 

L'avenir des thérapeutiques naturelles ?


   A l'aube de ce troisième millénaire, de nombreuses thérapeutiques naturelles commencent à acquérir leurs lettres de noblesse aux yeux de la médecine occidentale contemporaine, tout simplement parce que les moyens scientifiques modernes d'investigation ont permis à des chercheurs - sensés et perspicaces - d'en saisir les fondements analytiques et pharmacologiques qui ont assuré, et assurent toujours, leur grande efficacité.

   Depuis quelques années, la recherche pharmaceutique et médicale officielle étudie dorénavant rationnellement - sans aucun a priori - toutes ces bonnes vieilles thérapeutiques naturelles avant de se prononcer, au lieu de les rejeter systématiquement avec dédain comme elle le faisait encore il n'y a pas si longtemps, et c'est tout en son honneur. Bien des remèdes de "bonne femme" (expression ayant pris un sens péjoratif en France alors qu'elle vient de l'italien "bona fama" qui signifie "bonne renommée") qui prêtaient encore récemment à sourire, et faisaient même passer ceux qui les prescrivaient pour des charlatans, ont été soigneusement étudiés et se sont trouvés scientifiquement confirmés dans leurs actions. A l'occasion de ces travaux rigoureux, de nouvelles propriétés ont même été découvertes que l'empirisme n'avaient pas encore eu le temps de déceler. C'est dire si cette récente confrontation entre l'usage populaire traditionnel et l'expérimentation scientifique moderne est riche de promesses dans un proche avenir. C'est ainsi que l'ail, certaines algues marines, l'aloès, l'argile, l'artichaut, le chou, la gelée royale, le ginseng, l'harpagophytum, le miel, le pollen, la propolis, la spiruline, pour n'en citer que quelques-uns parmi les nombreux produits naturels et plantes qui ont été - et continuent d'être - étudiés par des chercheurs du monde entier, sont tous reconnus officiellement aujourd'hui comme des médications utiles et efficaces pour bien et mieux se porter.

   "Il ne faut pas rougir d'emprunter au peuple ce qui peut être utile à l'art de guérir." Plus de 2000 ans après, cette phrase d'Hippocrate, le plus illustre des médecins de l'Antiquité, auquel nous devons les fondements de notre médecine occidentale, redevient d'une brûlante actualité.

   A l'heure de la science omnipotente et omniprésente, qui ne résout malheureusement pas tous les problèmes, loin s'en faut, et où certains de ses dogmes, parmi ceux qui paraissaient les mieux établis, sont remis en question par des personnalités dont la compétence médicale ou scientifique ne peut pas être contestée, on commence enfin à voir disparaître le scepticisme stérile qui régnait à l'égard des données fournies par l'empirisme séculaire, et à voir apparaître de nombreuses études approfondies les concernant pour en récolter les fruits.

   En effet, la recherche médicale et pharmaceutique s'intéresse actuellement de plus en plus activement à de nombreux remèdes traditionnels sous le nom savant d'ethnopharmacologie, qui n'est tout bonnement que l'étude scientifique des remèdes empiriques utilisés avec succès depuis des centaines d'années par des millions de personnes aux quatre coins de notre planète. C'est peut-être l'un de ces vieux remèdes de sorcier africain ou de la pharmacopée traditionnelle chinoise qui livrera la solution thérapeutique à certaines maladies graves que la chimiothérapie n'a pas encore réussi à guérir !... C'est peut-être dans l'une de ces vieilles médications que l'on découvrira une molécule active contre certains virus actuels vis-à-vis desquels nous restons impuissants !... Rien ne dit que de telles thérapeutiques naturelles, qui ont passé avec succès l'épreuve du temps, ne détiennent pas certains secrets de santé et de longévité !... Le tout est de ne pas les rejeter dédaigneusement avant de les avoir préalablement étudiées complètement sans aucun a priori et, surtout, de les avoir méthodiquement essayées dans le cadre d'expérimentations animales et cliniques comme on le fait pour toute nouvelle molécule chimiothérapique. Souvenons-nous que de nombreuses et importantes découvertes n'ont souvent été le fruit que de l'observation rationnelle et logique d'un certain empirisme.

 

   C'est ce que fait dorénavant la recherche scientifique. Elle prend en considération les bonnes vieilles médications d'antan dont l'usage s'est perpétué au cours des âges et elle les étudie rationnellement, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, avec les moyens techniques les plus performants. C'est le bon sens même. Pourquoi tradition et empirisme ne seraient-ils pas conciliables avec science et progrès ? D'ailleurs, les seconds ne découlent-ils pas naturellement des premiers ? Rien ne les oppose, bien au contraire, ce sont deux "outils" complémentaires qui débouchent sur la même finalité: une plus grande et une meilleure connaissance de la vie en général, et de celle de l'Homme en particulier, pour son meilleur équilibre et son plus grand bien-être. Voilà, enfin, qu'après l'avoir pratiquement ignoré, parfois même violemment rejeté, au cours des dernières décennies, la recherche médicale et pharmaceutique intègre l'empirisme pour mieux progresser.

   Cette façon de voir les choses, véritable révolution de la pensée médicale occidentale contemporaine, s'opère lentement mais sûrement depuis une vingtaine d'années, la phytothérapie moderne en étant certainement l'exemple le plus frappant. Mais ce n'est qu'un début car il ne fait aucun doute dorénavant que ce nouveau courant de pensée, déjà partagé aujourd'hui par un grand nombre de médecins, pharmaciens et spécialistes de toutes disciplines, ne peut aller qu'en s'amplifiant dans les années futures et que les thérapeutiques naturelles seront amenées à jouer un rôle de plus en plus important dans la médecine de demain.

   Bien naturellement vôtre.  

   Docteur Y. DONADIEU   

Dossier de 01 Santé - Pharmacie naturelle
Le site de référence des thérapeutiques naturelles
www.01sante.com

 

Contact - Annonceurs - Mentions légales - Conditions d'utilisation - Infos, presse etc - Bannières - ©Placedubienetre - tous droits réservés